Polar Bears International

Chapitre Un L’ours et la mer

01

Lié à jamais aux majestueuses mers glacées du Grand Nord

Les ours blancs sont remarquablement bien adaptés à la vie dans l’Arctique. Ils font partie intégrante de cet écosystème vulnérable et sont un symbole charismatique du Nord.

Les scientifiques croient que les ours blancs sont très intelligents. Leur évolution spécialisée et leur comportement acquis les maintiennent au sommet de la chaîne alimentaire dans l’Arctique.

Diatomées
Copépodes
Morue polaire
Phoque annelé
Ours blanc

02

Gros, blanc, intelligent et fort

L’ours blanc est doué et l’on compare souvent son intelligence évoluée à celle du singe.

Qu’est-ce qui l’aide à survivre et à prospérer dans les climats de l’Arctique? Chacun des éléments de son physique, de sa routine et de son instinct y contribue.

© Daniel J. Cox/NaturalExposures.com

Poids

Les mâles adultes pèsent habituellement entre 350 et 590 kilogrammes (entre 772 et 1300 livres).

Les femelles adultes, comme Anuri ci-dessous, sont plus petites et pèsent entre 150 et 295 kilogrammes (entre 331 et 650 livres).

Taille

La hauteur de l’ours blanc est habituellement mesurée lorsqu’il se tient sur ses quarter pattes et atteint en moyenne de 1,06 à 1,52 mètres (de 3,5 à 5 pieds).

Lorsqu’il se tient sur ses deux pattes arrière, certains mâles adultes mesurent jusqu’à 3,04 mètres de haut (10 pieds).

Les ours blancs, nettement différents, sont bâtis pour l’Arctique, depuis leur nez aquilin pointu à leur postérieur rond et massif.

Leur cou est allongé pour les aider à nager et à chasser.

Voici Anuri

Âge : 6 ans
Poids: 240 kg
(529,11 livres)

Les yeux perçants, le nez fin et l’ouïe attentive d’Anuri l’aident à trouver sa proie et à montrer à ses oursons comment survivre dans l’Arctique.

Sa fourrure la protège. Elle est dense, isolée et recouverte de poils de jarre de diverses longueurs. Sa peau est noire et recouvre une couche de gras qui peut atteindre 11,5 cm (4,5 po) d’épaisseur.

© Daniel J. Cox/NaturalExposures.com

Pattes

Faites pour se déplacer sur la glace mince et errer sur la glace marine et la neige profonde, les pattes d’Anuri mesurent 30 centimètres (11,8 pouces) de large. Lorsque la glace est très mince, Anuri écarte largement les pattes et s’abaisse pour mieux distribuer son poids massif.

Parce qu’elle peut devoir nager sur des kilomètres pour atteindre des banquises au large avec ses oursons, les pattes avant d’Anuri jouent le rôle de pagaies tandis que les pattes arrière lui servent de gouvernail.

Sous les pattes se trouvent de petits coussinets doux appelés papilles. Ces derniers, tout comme ses longues griffes effilées, l’aident à s’accrocher à la glace. Ainsi, elle n’a jamais peur de glisser dans sa quête de nourriture.

Griffes

Armes et outils de survie, les griffes d’Anuri sont épaisses, recourbées, tranchantes et puissantes. Chacune mesure plus de cinq centimètres (deux pouces) de long.

Anuri a besoin de ses griffes pour attraper et retenir sa proie principale, le phoque, et lui fournit la traction sur la glace.

Poursuivre au chapitre suivant
Chapitre 2